Loué et opéré par MJM Conseillers en acoustique Inc. (1992-2006)

Laboratoire d'acoustique du Centre Innovation Domtar

À Senneville, Québec, Canada

MJM Conseillers en acoustique Inc. a loué et opèré sur une base exclusive le laboratoire d'acoustique du Centre Innovation Domtar localisé à Senneville, Québec, à environ 50 km du centre-ville de Montréal entre 1992 et 2006, date à laquelle l'édifice a été vendu. Au cours de l'été 2013, l'édifice a été démoli.

Le laboratoire comprenait une régie et trois chambres réverbérantes qui étaient découplées structuralement les unes des autres. La salle source (90 m3) et la salle réceptrice (255 m3) possèdaient des diffuseurs rotatifs; toutes les salles possèdaient des diffuseurs fixes. Lors d'essais d'isolation des bruits d'impact la salle réceptrice était celle située sous la salle d'essai des bruits d'impact. Les dimensions, volume, construction, et poids de chaque chambre ainsi que le nombre d'isolateurs sur lesquels elles reposaient (dans le cas des pièces émettrice et réceptrice) sont mentionnées ci-dessous avec les dimensions des ouvertures d'essai.

Les mesures acoustiques étaient contrôlées par un micro-ordinateur interfacé avec un analyseur fréquentiel Larson Davis 2800 ou 2900, auquel étaient reliés deux microphones à condenseurs Brüel & Kjær type 4155 montés sur deux préamplificateurs Larson Davis type 900 B; un microphone était localisé à l'intérieur de la pièce émettrice et l'autre à l'intérieur de la pièce réceptrice. Les deux microphones qui se déplacaient le long d'une des diagonales de chaque pièce à dix positions pré-déterminées, étaient calibrés avant et après chaque essai en utilisant un calibreur Brüel & Kjær type 4230. Les niveaux de pression sonore prélevés à chacune des positions de microphone à l'intérieur des pièces émettrice et réceptrice étaient intégrés sur une période de plus de 20 secondes.

Les dimensions et les caractéristiques des chambres réverbérantes apparaissent ci-dessous:

SALLE ÉMETTRICE

Dimensions de la pièce 14'5"x17'10"x11'2" (4.39mx5.44mx3.40m)
Surface au sol de la pièce 1230pi² (114.27m²)
Volume de la pièce 3190 pi³ (90.33 m³)
Poids de la pièce 97 imperial tons (89 metric tons)
Épaisseur du mur 1' (305 mm)
Nombre de ressorts 208

SALLE D'IMPACT

Dimensions de la pièce 16'5"x18'6"x11'4" (5.00mx5.64mx3.45m)
Surface au sol de la pièce 1 400pi² (130.1m²)
Volume de la pièce 3 440 pi³ (97.41 m³)
Épaisseur du mur 1' (305 mm)

SALLE RÉCEPTRICE (GRANDE CHAMBRE RÉVERBÉRANTE)

Dimensions de la pièce 21'3"x26'2"x16' (6.48mx7.98mx4.88m)
Surface au sol de la pièce 2 620pi² (243.41m²)
Volume de la pièce 9 020 pi³ (255.42 m³)
Poids de la pièce 197 imperial tons (178.7 metric tons)
Épaisseur du mur 1' (305 mm)
Nombre de ressorts 432

DIMENSION DES OUVERTURES D'ESSAI

Murs 10'x9' (3.05mmx2.74mm)*
Planchers et plafonds 8'x10' (2.44mmx3.05mm)*
*Note : Une cloison porte-échantillon pouvait être construite à l'intérieur de l'ouverture d'essai pour les échantillons de plus petite dimension.

Essais acoustiques les plus couramment effectués

Mesure d'affaiblissement des bruits aériens (ASTM E 90)

La méthode décrite dans la norme ASTM E 90 pour déterminer l'affaiblissement sonore procuré par un élément de construction consiste à installer cet élément entre deux chambres réverbérantes structuralement indépendantes l'une de l'autre. On génère dans la chambre émettrice un signal sonore et on mesure dans la chambre réceptrice la portion du signal sonore qui n'aura pas été atténué par l'échantillon. La différence entre les niveaux sonores mesurés dans la pièce émettrice et ceux mesurés dans la pièce réceptrice permet de calculer la réduction sonore (Noise Reduction = NR) exprimée en décibels pour chaque bande de tiers d'octave allant de 125 Hz à 4000 Hz. Les valeurs NR sont ensuite normalisées en fonction de la surface de l'échantillon testé et du temps de réverbération dans la salle réceptrice ce qui permet d'obtenir les valeurs d'affaiblissement sonore (Transmission Loss = TL). Les valeurs TL sont ensuite classifiées comme on l'indique à la norme ASTM E 413-87 pour obtenir l'indice STC (Sound Transmission Class) qui permet de comparer la performance insonorisante d'éléments de construction entre eux; plus l'indice STC d'un élément est élevé, meilleure est l'isolation des bruits aériens qu'il procure.

Mesure d'isolation des bruits d'impact (ASTM E 492)

La méthode décrite dans la norme ASTM E 492 pour déterminer l'isolation des bruits d'impact procurée par un assemblage plancher/plafond consiste à installer cet assemblage entre deux chambres réverbérantes structuralement indépendantes l'une de l'autre (la salle émettrice se trouve au-dessus de la salle réceptrice). On installe ensuite une génératrice d'impact calibrée sur le plancher dans la pièce émettrice. Avant l'essai, la génératrice d'impact a été ajustée de façon à ce que la hauteur de chute des marteaux soit de 40 mm. Les niveaux de pression sonore résultant du fonctionnement de la génératrice d'impact et les temps de réverbération sont mesurés dans la pièce située directement au-dessous de l'élément de construction testé pour chaque bande de tiers d'octave allant de 100 Hz à 3150 Hz. On prélève ainsi des niveaux de pression sonore dans la pièce réceptrice à chacune des dix positions de microphones et ce pour les quatre positions différentes de la génératrice d'impacts sur l'assemblage de plancher testé; on mesure aussi le temps de réverbération dans la pièce réceptrice pour en déduire l'absorption phonique présente lors de l'essai. Les niveaux de pression sonore dans la pièce réceptrice pour les bandes de tiers d'octave allant de 100 Hz à 3150 Hz sont ensuite normalisés en fonction d'une absorption phonique de 10 sabins métriques, puis classifiés comme on l'indique à la norme ASTM E 989-89 pour obtenir l'indice IIC (Impact Insulation Class) qui permet de comparer la performance d'isolation des bruits d'impact de différents assemblages plancher/plafond entre eux; plus l'indice IIC d'un assemblage est élevé, meilleure est l'isolation des bruits d'impact qu'il procure.

Mesure de l'absorption phonique (ASTM C 423)

Les mesures de coefficients d'absorption phonique que procurent les matériaux de construction étaient effectuées selon les prescriptions de la norme ASTM C 423 à l'intérieur de la salle réverbérante de 255 m3, sur des échantillons installés suivant les prescriptions de la norme ASTM E 795 dont la superficie est au minimum 48 pi2 et préférablement 72 pi2. La procédure consiste à mesurer le temps de réverbération dans la salle réverbérante en présence et en l'absence de l'échantillon soumis à l'essai. À l'aide des temps de réverbération ainsi mesurés on évalue la quantité d'absorption phonique ajoutée par l'échantillon testé que l'on divise par sa surface pour obtenir les coefficients d'absorption phonique qu'il procure.

Autres essais effectués en laboratoire

ASTM E 596 Standard Test Method for Laboratory Measurement of the Noise Reduction of Sound-Isolating Enclosures
ASTM E 1222 Standard Test Method for The Laboratory Measurement of the Insertion Loss of Pipe Lagging Systems
ASTM E 1408 Standard Test Method for Laboratory Measurement of the Sound Transmission Loss of Door Panels and Door Systems
ISO 140/3 Mesurage en laboratoire de l’isolation aux bruits aériens des éléments de construction
ISO 140/6 Mesurage en laboratoire de l’isolation des sols aux bruits de chocs
ISO 140/8 Mesurage en laboratoire de la réduction de la transmission des bruits de chocs par les revêtements de sol sur plancher normalisé
ISO 354 Mesurage de l’absorption acoustique en salle réverbérante
ISO 3741 Détermination des niveaux de puissance acoustique émis par les sources de bruits – Méthodes de laboratoire en salles réverbérantes pour les sources à large bande
ISO 3742 Détermination des niveaux de puissance acoustique émis par les sources de bruits – Méthodes de laboratoire en salles réverbérantes pour les sources émettant des fréquences discrètes et des bruits à bandes étroites